La société fut créée au printemps 1985, dans le charmant village Les Bois, 1er village du Jura et des Franches-Montagnes, en arrivant de La Chaux-de-Fonds. Ses habitants sont surnommés « Les Gremôds » (petites limaces) d’où le nom de la troupe théâtrale, ceci depuis 2002.


Mme Nicole Castella passionnée de théâtre, fût l'impulsion qui amena la fondation du groupe, avec Janine Simon, Frédérique Cattin, Gerlinde Godat, François Rast, Joseph Clémence et François Cattin, tous mordus de théâtre avec pour seule envie, brûler les planches.

Chacun mis 50 francs de sa poche afin de constituer le fond de caisse. Dans ces conditions, l’économie est de mise. Tout ou presque, est confectionné par les membres, affiches, cartes de membres actifs et passifs, dessinées par l’ensemble du groupe sous la direction artistique de Janine Simon. Il en va de même pour les programmes, les tous ménages, conçus et écrits par Nicole Castella»...

Plusieurs personnes succèdent à la présidence de Mme Castella : En avril 2002 M. Raphaël Willemin suivit en 2004 par Mme Gerlinde Godat, en 2008 Mme Patricia Gillet cumule la présidence et la mise en scène jusqu’en avril 2013. Actuellement, M. Serge Pellaton cumule la présidence et la comédie en tant qu'acteur.

Le répertoire de la troupe se constitue principalement de comédie. Le spectacle d’inauguration fût « La perruche et le poulet » de Robert Thomas

Depuis, chaque année, une nouvelle pièce est jouée ou rires et délires sont au rendez-vous à la satisfaction d'un public de plus en plus nombreux.

Pour le 10ième anniversaire la troupe présente « un mot difficile » pour le 20ème deux pièces au programme, « Le chapeau chinois » de Franc Nohain joué par de jeunes comédiennes de la région, suivi du « Réveillon à la montagne » de Yvon Taburet et pour le 30ième <<Le Squat>> de Jean-Marie Chevret.

Les années se suivent et à chaque fois, les Gremôds se réjouissent d’accueillir de nouveaux spectateurs, ou les générations se côtoient, s’enrichissent. Le groupe travaille dans un esprit familial ouvert, ou chacun apporte ses idées, ses désirs. Chaque année, de nouveaux membres prêts à s'investir les rejoignent. 

Après la dernière représentation, un pan du rideau reste ouvert, jusqu'au repas qui réunit tout le groupe, celui-ci y revit les moments d’exaltations, avant de fermer le rideau sur la dernière pièce, pour mieux l'ouvrir sur la prochaine.

Le groupe voit son avenir dans la continuité, que ce soit sur scène ou dans ses échanges avec le publique.